Blog consacré aux matelas et à la literie

Guide de la production du matelas en mousse de latex

Guide de la production du matelas en mousse de latexLa résine de latex est battue jusqu’à se changer de la mousse qui sera ensuite mélangée au latex synthétique puis vulcanisée (chauffée avec du souffre). Les procédés « Talalay » et « Dunlop » sont les deux méthodes pour la fabrication et la vulcanisation du latex.
Le procédé « Talalay » est plus moderne : la mousse de latex est introduite dans un moule en aluminium qui est ensuite fermé sous vide afin d’en faire sortir l’air et de garantir son remplissage intégral avec le latex. Le moule est alors refroidi jusqu’à -28° Celsius. Cette congélation permet aux particules de ne pas se tasser avec le temps et assure une structure cellulaire stable. Du CO2 est aussi introduit afin de lui donner un effet gélatineux. Le moule est chauffé à 105° Celsius pour permettre la vulcanisation du latex, et ce jusqu’à ce qu’il prenne sa forme définitive ; pour finir la plaque obtenue est abondamment lavée. Le procédé « Talalay » assure une stabilité et une fermeté exceptionnelle sur l’ensemble de la plaque. Cette méthode permet un autre niveau de confort et un vrai diapason au niveau de la stabilité, sur tout son ensemble – du très souple au ultra ferme.
Lors du procédé « Dunlop » le moule est rempli avec du latex puis fermé sous vide avant d’être placé dans les fours pour la vulcanisation.
Les deux méthodes sont largement utilisées aujourd’hui dans le monde, bien que le procédé « Talalay » est considéré comme mieux élaboré en ce qui concerne la stabilité de la structure cellulaire et plus fiable pour les fermetés dites souples.

 

Une réponse à Guide de la production du matelas en mousse de latex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *